par www.dominiquechipot.fr




L'île-sirène – te fenua vehine paaoa
de Seegan Mabesoone


L'intrigue, passionnante, se lit facilement comme un roman d'aventure qui vous en apprendra beaucoup sur les Marquises mais surtout réveillera votre âme d'enfant.




Brèves de Ziques
de Daniel Py


Les situations sont parfois cocasses, le parler enjoué, les jeux de mots fréquents. Tout est ainsi réuni pour créer un ensemble agréable... à entendre.




Sur la route des Alpes bavaroises
de Minh-Triêt Pham


Pour certains haïkus pleins de délicatesse et de sensibilité, il est bon de cheminer un temps aux côtés de l'auteur.




Criminel pour quelques haïkus
de Genji Hosoya (trad. Seegan Mabesoone)


Une réussite très émouvante !




Les haïkus de maître corbeau
-- Anthologie de haïkus classiques


Une plongée, toujours revigorante, dans le haïku japonais.













Mon jardin sur Ganymède
de Anthoine Delahaye


Un travail original à lire sans attendre... si la SF ne vous laisse pas indifférent.e...


Vacances
de Philippe Macé


Philippe Macé partage, dans ce haïbun, un moment de vacances que nous écoutons agréablement.


Plan d'évasion
de Sébastien Revon


Pour un premier recueil (avec inévitablement quelques clichés), Sébastien Revon s'en sort bien... plus que bien.


Tripes Fripes Coups de vent
de Marie-Yvonne MUNCH


Des instant saisis à la volée autant que de brèves poésies. A éviter si vous êtes féru de haïku épuré !


J'attends la venue du grand froid
de Fitaki Linpé


À lire, de préférence au coin du feu, pour se laisser bercer par le doux crépitement des haïkus de Fitaki Linpé.






Quatre heures du matin
de Abelhak Moutachaoui


N'hésitez surtout pas à suivre le papillon sur les traces d' Abelhak Moutachaoui !




Patience, le sistre !
de Marcel Peltier


Tout poète devrait s'intéresser à ce livre pour s'imprégner de cette épure.




Le Professeur
de Monique Junchat


Il est des livres qui ne nous laissent pas indifférents, qui restent gravés dans nos mémoires, que l'on retrouvera toujours avec plaisir. Le Professeur est de ceux-là.

Le printemps dans ton cul
de Ben Coudert


À première vue, le titre laisse perplexe : quel peut bien être le thème d'un tel recueil ? On s'interroge, on tourne les pages, on comprend vite qu'il s'agit de souvenirs liés à ces pénibles périodes de confinement et on trouve le titre, provocateur, mais judicieusement choisi.




Temps dénoyauté
de Klaus Dieter-Wirth


Ces 127 haïkus sont d'une qualité certaine (à supposer que l'on puisse parler de qualité en matière de poésie!)










© 2002 - Dominique Chipot
Le livre de haïku.fr
Informations légales